keyvisual



Accueil et contacts
L'Association
Actualites d'aout
La peche en riviere
Lac de la Pisserotte
Cartes de peche
Maison de la Peche
Ecole de peche
L'atelier
Ecrevisses et cie..
La pisciculture
Protection du milieu
Travaux et chantiers
Nos saumons fumes
Recompenses & prix
Calendrier activites
Bulletins annuels
Album photos


visiteurs
Gaule des Coudans

 

Réservoir biologique

 

 

 

Entretenir, améliorer et surveiller le milieu

pour obtenir un réservoir biologique de qualité

est une de nos missions essentielles...

 

Il s'agit d'être particulièrement vigilants à :

 

- La qualité et la quantité d'eau dans les ruisseaux,

- La lumière qui est  l'énergie nécessaire à la vie aquatique

- Les caches pour que les espèces se fixent

 

 ********************

La qualité de l'eau :

 

- Captage et entretien des sources

- Identification des pertes d'eau (pompages, infiltrations, détournement)

- Surveillance des décharges sauvages

- Nettoyage des berges

- Cartographie des points de pollution

- Sensibilisation et information.

( à droite, drainage d'une source sur un site à écrevisses)

 

   

Décharge sauvage à la Cascade

 

2016 : Pose de grillage efficace au même lieu

 

 ********************

 

La  lumière :

 

 

Elagage et entretien des berges, 13 mars 2018

 

 ********************

 

La libre circulation des eaux et les caches : 

 

 

 

- Abattage préventif d'arbres instables,

- Elimination des embâcles,

- Enrochements,

- Renaturation biologique des berges.

 

(à gauche, travaux d'enrochements aux Gencourts)

 

 

700 heures en moyenne chaque année sont consacrées à la gestion du réservoir biologique

 

 

 


 

 

Renouée du japon, une espèce particulièrement invasive

 

Un incident récent (présence de feuillages coupés de renouée du japon déversés dans un des ruisseaux de notre secteur) nous conduit à vous informer sur cette espèce invasive :

 

 

Déjà présente sur les bords de l'Hyères, la renoué du japon nous préoccupe depuis plusieurs années. Très invasive, très résistante, capable de renaître d'un minuscule bout de rhizome, cette plante demande une attention vigilante : s'il est difficile voire impossible d'agir sur un massif déjà existant, il est impératif de connaître la conduite à tenir afin d'éviter, ou du moins de limiter sa propagation.

Mais pas n'importe comment !

Sa dissémination est, en effet, liée à l'homme, lors de travaux d'entretien notamment. Débroussailler, c'est disséminer et ramener sur d'autres terrains par le biais des machines, des pneus, voire des chaussures, ces minuscules bout de rhizomes qui assez vite envahiront d'autres parcelles.

Vous trouverez ci dessous deux fiches élaborées par le département de la Savoie (Direction de l'environnement, unité espaces naturels et biodiversité) qui vous expliqueront comment agir vis à vis de la renoué, et surtout, surtout, ce qu'il ne faut pas faire.

 

renouee_du_japon_fevrier2021.pdf Download


 

renouee_tech-v3(1).pdf Download

 

 

Nous comptons sur vous, riverains, pêcheurs, promeneurs : Consultez ces fiches, et suivez les conseils énoncés. Nous en profitons pour rappeler à chacun que la rivière et ses ruisseaux ne sont pas des déversoirs pour déchets verts, renouée (ce qui est grave car elle prolifère aussi transportée par l'eau) ou autres feuilles.

 

*********************

 


 


 

 

Top